Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook Imprimer

Tribunes

Soisy Magazine

Soisy Magazine - Novembre 2021

Majorité municipale « Soisy Avenir »

La « magie » de votre gouvernement : transformer une baisse des impôts locaux de 9,8% en une augmentation de plus de 80 % ! Et, naturellement, tenter d’en faire supporter l’impopularité par les maires.

À la rentrée, les Soiséens, comme les habitants de nombreuses communes de France, ont eu la désagréable surprise de voir leur Taxe Foncière augmenter. A Soisy, cette augmentation concerne la colonne syndicats intercommunaux qui progresse d’un peu plus de 80%.

Après des années, voire des décennies de gestion économe des deniers publics, vos élus, chargés de la gestion de votre bonne et belle commune, seraient-ils brusquement atteints de folie dépensière ?

Bien évidemment, la réponse est non !

Ainsi, alors qu’ici à Soisy, avec votre équipe municipale Soisy-Avenir, nous nous appliquons à maitriser la pression fiscale, quelles sont les raisons de cette soudaine explosion ?

L’explication est tristement simple : le non-respect des engagements pris par le gouvernement à l’endroit des Collectivités Locales. Ainsi, contrairement à ce qui avait été certifié en son temps – la compensation à l’euro – l’euro – de la perte de recette pour les collectivités locales liée à la suppression de la Taxe d’Habitation, le Gouvernement a choisi de ne pas compenser la perte de la recette de la Taxe d’Habitation pour les syndicats intercommunaux à fiscalité propre.

Chaque année, ces syndicats votaient un montant à fiscaliser, et les services de l’Etat le répartissaient entre taxes foncières et taxe d’habitation pour l’impôt ménage et cotisation à la valeur ajoutée pour l’impôt professionnel. Les habitants assujettis à la taxe foncière auraient ainsi dû régler cette seule Taxe Foncière (nous montrerons que non seulement, elle n’aurait pas augmenté  mais, au contraire, diminué) et non pas cette même taxe, additionnée d’une super taxe d’habitation. Super taxe d’habitation puisqu’elle comprend au global celle des propriétaires et des locataires, payées par les seuls propriétaires, le tout non compensé par l’État.

Ne pas tenir ses engagements, c’est un péché mortel en politique, en politique comme dans la vie d’ailleurs. Comment accorder du crédit à l’action publique si cette détestable formule – les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent – est encore de mise ?

Mais le cynisme, puisqu’il faut appeler les choses par leur nom, le cynisme du gouvernement ne s’arrête pas là. Loin de reconnaitre ce manquement, manquement étant un terme très édulcoré, vous voudrez bien le reconnaître, l’Etat ne recule pas devant le mensonge pour désigner comme responsable de cette augmentation, devinez qui, les collectivités locales. Nous n’inventons rien ! il vous suffit de vous reporter à la notice explicative de l’avis d’imposition, document officiel de la République Française. A la rubrique « vos interrogations concernant la taxe foncière » et à la question « Pourquoi ma taxe foncière a-t-elle augmentée ? », trois cas de figure. Trois cas seulement sont indiqués : la perte du bénéfice d’une exonération temporaire, la révision de la base locative ou l’augmentation des taux d’imposition par les Collectivités locales ! La non-prise en compte de la compensation de la Taxe d’Habitation, la raison véritable, la vérité, parce que gênante, n’existe plus !

Notre Maire s’est naturellement pour le moins ému de cette situation.

En conséquence, il en a saisi par courrier, avec copie à monsieur le préfet, en date du 21 septembre 2021 madame la Directrice départementale des finances publiques.

Devant ce qui n’est pas loin d’un « Mensonge d’Etat » : courage, fuyons ! Aucune réponse n’est parvenue à ce jour en mairie, aucune réponse sous quelque forme que ce soit !

Nous avons naturellement reçu nombre de courriers de protestations. Nous, nous nous sommes appliqués à y répondre. C’est aussi cela le respect du citoyen.

Dans ces protestations, certains, assez rarement il est vrai, ne manquaient pas de s’étonner de la nécessité de cette imposition sur la rubrique Syndicats intercommunaux. Deux syndicats intercommunaux, que votre maire préside, sont concernés par cette fiscalisation. Le premier a trait au sport avec l’ensemble de près de 7 hectares (67 981 m2 pour être précis) des installations sportives du complexe Schweitzer. Le second, à vocation multiple avec ses structures d’accueil d’une capacité de plus de 400 places pour personnes porteuses de handicap, le réseau de transport en commun Valmy dont il est à l’origine et le fonctionnement d’une partie appréciable d’une crèche collective. Vous pouvez le constater, loin du superflu, nous sommes bien là dans le domaine du nécessaire.

Que ces actions intercommunales aient pu se développer de manière considérable sans augmentation de la pression fiscale mérite, à notre sens, d’être encouragé. Ce n’est visiblement pas le choix qui est fait par le Gouvernement de la France.

Mais la réalité est encore à la fois plus triste et plus misérable.

A y bien regarder, si le Gouvernement avait tenu ses engagements, ce n’est pas une augmentation de près de 80% que vous auriez observée dans cette colonne syndicats intercommunaux de votre avis d’imposition foncier, mais une diminution de près de 10% (9,8%) entre 2020 et 2021. Mieux, en regardant les évolutions sur la durée, cette gestion ambitieuse mais rigoureuse de ces deux entités intercommunales présidées par notre maire, affiche sur 7 ans, une baisse du recours à l’imposition, et ce en valeur absolue, de près de 7% ! Cette diminution est de 13,4% si l’on prend en compte l’inflation de ces sept dernières années.

Mais que penser de celles et ceux qui s’acharnent à communiquer en s’appuyant sur le mensonge ?

Mais que penser de celles et ceux qui accusent autrui de leurs propre s inconséquences ?

Toute modestie mise à part, on peut aller jusqu’à se demander si la compétence des uns ne devient pas tellement insupportable aux yeux de ceux qui n’en possèdent pas, qu’ils ne reculent plus devant rien, pour fuir la comparaison.

Cet aspect de la réalité gouvernementale de la France est encore une  fois, triste et misérable.

Elle est strictement à l’opposé de ce que votre équipe municipale Soisy Avenir pratique au quotidien : n’être prisonnier ni d’idéologies ni de dogmes, laisser libre son intelligence, considérer la réalité telle qu’elle se présente, sans fard, et affronter ainsi les difficultés pour mieux les résoudre.

C’est ainsi, nous en sommes toutes et tous persuadés dans votre équipe municipale Soisy Avenir que nous continuerons pour nos habitantes et habitants,  ensemble, à faire progresser Soisy, votre commune.

SOISY AVENIR

votre majorité municipale


Liste « Vivre Soisy »

Taxe foncière, pourquoi est-il si difficile d’accepter  la vérité pour la majorité municipale, suite aux propos tenus en conseil municipal ?

Lors du Conseil Municipal de septembre, un élu de la majorité municipale a posé une question, fait rare. Certainement avec l’assentiment du Maire, en lien avec l’augmentation de 80% de la colonne «syndicat de communes» de la taxe foncière. L’explication :

Le syndicat de commune ne dispose d’aucun pouvoir fiscal, ce qui le range dans la catégorie des établissements publics sans fiscalité propre. Le financement de tels syndicats par les communes associées comprend une contribution fixée pour chaque commune, dans les statuts du syndicat. À titre dérogatoire, le syndicat peut décider de remplacer cette contribution des communes par la taxe d’habitation, la taxe foncière et la cotisation foncière des entreprises. Il s’agit d’une contribution fiscalisée. Le Maire, étant le président du syndicat de communes, a choisi la contribution fiscalisée. La majorité municipale ne s’est pas opposée à la mise en recouvrement de cette contribution fiscalisée. En 2021, afin de financer les syndicats de communes, la fiscalisation des contributions a conduit à augmenter la fiscalité additionnelle à 5,70%, dans la colonne «syndicat de communes», en plus de la fiscalité de la taxe communale de 31,32%, celle dans la colonne «commune».

Ce que votre Maire ne vous dit pas, c’est que par ce choix, il a augmenté indirectement vos impôts locaux, sans augmenter le taux de la taxe communale depuis de nombreuses années. Pour information, les syndicats de commune avec une contribution fiscalisée existent dans seulement 13% des communes d’Île de France. Soisy-sous-Montmorency est dans le TOP 3 des villes les plus imposées pour la contribution aux syndicats de communes.

Ce que votre Maire oublie de vous dire, l’engagement du Président de la République a été tenu. La taxe d’habitation a été supprimée pour 4083 foyers fiscaux à Soisy, soit une économie en moyenne de 763€ par foyer en 2020. En 2021, 2597 foyers ont vu leur taxe d’habitation, baisser de 646€ en moyenne.

D. Corceiro, C. Baas, D. Delaroche

VIVRE SOISY


Liste « Soisy ensemble »

À quand une vraie vision pour Soisy? L’exemple de l’avenue Kellermann

Être à la tête d’une municipalité nécessite d’avoir une vraie vision d’avenir pour sa ville à moyen et long terme. De penser par exemple à des projets d’aménagements pour que Soisy soit enfin doter d’un vrai centre-ville vivant et attractif, ou encore de proposer une politique culturelle et d’animation des quartiers à la hauteur d’une ville de 18.000 habitants.

L’équipe en place gère les affaires courantes, au jour le jour, sans cette nécessaire vision d’avenir. L’avenue Kellermann en est un parfait exemple. Voici près de 20 ans que nous subissons les embouteillages et toutes les nuisances qui les accompagnent, sans qu’aucune solution pertinente ne soit mise sur la table, si ce n’est un projet routier vieux de 80 ans, non financé, comme l’a rappelé la justice en 2019, et qui couperait notre ville en deux. Projet pourtant toujours défendu par le maire.

Des solutions pour fluidifier le trafic sur l’avenue Kellermann?
Nous pensons qu’il est temps de lancer une vaste concertation avec la population pour dégager des solutions pertinentes. Soisy Ensemble propose notamment : de revenir, comme avant 2003, à une 2×2 voies sur l’avenue Kellermann avec une seconde voie réservée au co-voiturage et aux transports en commun. Tout en offrant des solutions de stationnement aux riverains. De proposer une signalisation intelligente en temps réel sur les axes bouchés. De développer massivement la pratique du co-voiturage, avec un partenariat entre plusieurs communes pour aboutir au lancement d’une application mobile. D’initier un nouveau plan de circulation à l’échelle communale, avec notamment des changements de sens de circulation et une réduction des nuisances sonores. De créer enfin des pistes cyclables à Soisy pour relier nos quartiers à la gare et aux communes voisines. Ou encore de mener une vraie réflexion sur l’utilité des énormes ronds-points autour de l’avenue Kellermann. Les idées ne manquent.

Lors du dernier conseil municipal, nous avons demandé quelles étaient les propositions du maire au sujet de l’avenir Kellermann. Malgré ses 26 ans en mairie, il a été incapable de nous soumettre des propositions concrètes. Oui, il est grand temps d’avoir enfin une vraie vision d’avenir pour Soisy.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX

Vos élus SOISY ENSEMBLE

contact@soisyensemble.fr

 

 

 

 

 


Liste « Soisy Respire »

Notre planète brûle et l’urbanisation continue en Ile-de-France

Le dernier rapport du GIEC publié en août dernier est très alarmant : le changement climatique, plus important et plus rapide que prévu, menace directement nos conditions de vie. Canicules, sécheresses, incendies, inondations, cyclones sont de plus en plus présents dans notre quotidien.

Malgré ce constat, en Ile-de-France on continue l’urbanisation à outrance : 100.000 hectares de terres fertiles ont disparu en l’espace de cinq ans, le plus souvent à cause de projets d’infrastructures inutiles, coûteux et néfastes. Cette destruction des terres nourricières réduit notre autonomie alimentaire, fragilise les écosystèmes, impacte négativement la qualité de l’air et aggrave le réchauffement climatique.

À Soisy le maire parle de relancer les études sur l’Avenue du Parisis, projet néfaste qui détruirait des terres entre Soisy et Montmorency et attirerait encore plus de voitures, alors qu’il serait préférable de proposer des alternatives pour désengorger la ville : modification de la voirie, des feux, des sens de circulation, aménagements pour les circulations douces, les solutions novatrices existent et nous assureraient une meilleure qualité de vie plutôt que de continuer dans cette frénésie du tout-bitume !

Catherine DAVID

pour SOISY RESPIRE

Soisy Magazine - Juillet 2021

Majorité municipale « Soisy Avenir »

Le pire et le meilleur

« Critiquer sans proposer, c’est détruire et  non construire » se plaisait à rappeler un ancien Président de la République : c’est, toute modestie mise à part, ce que pensent sincèrement les membres de l’équipe municipale majoritaire Soisy Avenir, lorsqu’ils siègent en Conseil municipal et écoutent les interventions des membres de la minorité.

Et que dire alors de leur dogmatisme aveugle, du dénigrement systématique, voire des rumeurs infamantes lancées à l’envi ?

Arrêtons-nous un instant sur ce dogmatisme dont peuvent encore faire preuve certains.

« La vidéoprotection est inutile, d’ailleurs c’est bien connu, tous les experts vous le diront, elle coûte cher et ne sert à rien ». Donc je suis contre. Pour ce qui concerne Soisy Avenir, même si nous avons parfaitement intégré que la vidéoprotection n’est pas une fin en soi, nous constatons chaque jour qu’elle est un outil qui complète utilement le dispositif partenarial entre la Police Nationale et les Polices Municipales pour garantir une authentique tranquillité de vie. Les images des caméras sont très souvent nécessaires pour étayer des procédures judiciaires, et chaque année, le Centre de Supervision Urbain transmet près de 500 disques cryptés aux Officiers de Police Judiciaire pour leurs enquêtes.

Et comme la critique infondée et le dogmatisme ne suffisent pas, on en vient au dénigrement !

Exemple récent à propos de la vente par la commune des terrains d’assiette de deux pavillons en Centre-Ville, pour lesquels, règlementairement, la ville aurait pu se limiter à proposer un acquéreur et requérir l’avis du Conseil municipal. Au lieu de cela, dans un souci de transparence, un cahier des charges a été rédigé, un concours a été ouvert et, conformément au règlement, la Commission de l’Urbanisme et des Travaux a procédé à la sélection du projet lui paraissant le meilleur. Ce choix s’est fait à l’unanimité, représentant de la minorité compris. Ce projet a été mis en ligne et, fait l’objet d’une exposition en mairie pour recueillir l’avis de la population. Au moment du vote en Conseil, la minorité, qui avait validé le projet en commission, s’est abstenue au prétexte que la procédure n’était pas claire, et se prétendant toujours bien informée, indiquait que le lauréat était en procès avec plusieurs communes. Vérification faite : une seule commune, pour un dossier dont la Ville avait naturellement connaissance.

Enfin, pour couronner le tout, les rumeurs infamantes !

Et comme si votre majorité municipale Soisy Avenir n’était pas capable de se consacrer à l’intérêt général, on en vient à attaquer le maire sur ses prétendus intérêts particuliers. On prétend ainsi qu’il existe une rumeur selon laquelle il se serait réservé un appartement parmi les sept de la future construction. Rien de plus faux, bien sûr. Mais il est une technique, certes peu reluisante et bien connue des réseaux sociaux : créer une rumeur de toutes pièces et feindre de s’en émouvoir pour que la personne visée, en se justifiant, contribue à la propager.

Mais ce ne sont pas ces misérables manœuvres qui vont distraire votre majorité municipale Soisy Avenir de son objectif premier : mener, avec une scrupuleuse honnêteté, une politique économe des deniers publics mais ambitieuse pour notre commune, et assurer à chacune et chacun une vie paisible dans un environnement de qualité.

Notre maire nous dit souvent : « Je m’applique chaque jour à être le maire que j’aimerais avoir si je ne l’étais pas moi-même ».

Avec Soisy Avenir, nous avons la chance d’avoir une belle équipe : simple, elle privilégie l’action au paraître, les additions de compétences aux concours d’ambitions. Regardez avec nous les réalisations de votre majorité municipale, sa présence dans chaque quartier de notre commune, son implication constante pour améliorer votre qualité de vie.

Observons un instant quelques réalisations :

Environnement et cadre de vie :

Avec un service qui anime une ferme pédagogique, qui assure une qualité du paysage urbain reconnue au niveau national, qui entretient magnifiquement trois parcs, et qui innove dans un esprit de développement durable pour le traitement du végétal.

Action scolaire et périscolaire :

Avec une municipalité qui place au premier rang la tranche d’âge 3 mois – 18 ans, en y consacrant plus de 60% de son budget, et qui réussit à entretenir un climat de confiance réciproque avec les équipes pédagogiques.

Rayonnement culturel :

Comment passer sous silence la construction – bien entamée maintenant – de l’espace culturel. Ce dossier a nécessité de l’ambition, de l’anticipation et de la ténacité. Il a été porté par l’enthousiasme, enthousiasme qui, nous en sommes persuadés, sera partagé par ses utilisateurs, c’est-à-dire les Soiséennes et Soiséens dès qu’ils pourront en profiter.

Tranquillité de vie :

Avec les 28 caméras de vidéoprotection installées sur le territoire de notre commune, raccordées au Centre de Surveillance Urbain (CSU) et dont les images sont disponibles en temps réel pour le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS), un partenariat souligné comme exemplaire avec les forces de la Police Nationale, une Police Municipale qui couvre des plages horaires d’une amplitude inégalée, votre commune affiche les chiffres de l’insécurité les plus bas de la circonscription.

Nous pourrions encore prolonger la liste des actions de qualité menées par vos services municipaux sous l’impulsion de votre majorité municipale Soisy Avenir.

Pour vous, avec vous, prenant en compte vos remarques, vos propositions – comme celles de votre premier budget participatif – nous continuerons ensemble à faire progresser Soisy.

SOISY AVENIR

Luc Strehaiano, Christian Thevenot, Bania Krawezyk, Alain Surie, Claudine Bitterli, Sylvain Marcuzzo, Patricia Umnus, Michel Verna, Florence Mary, Nicolas Naudet, François About, Anne-Marie Brasset, Martine Oziel, Christian Dachez, Maria-Emilia Fayol-Da Cunha, Monique Roy, Anne Jason, Christian Poisson, Alain Malnati, Amédée Desrivieres, Pascale Cogné, Jean-Philippe Deluchey, Franck Zontone, Frank Zacharia, Rachida Mebrek, Eric Francine


Liste « Vivre Soisy »

Retour à la normale et à l’action politique ?

En ce début d’été, nous vous souhaitons autant que possible le retour à une vie plus normale. Les défis à venir n’en sont que plus importants et nous aspirons à une action redevenue possible après tous ces mois d’immobilité politique. Nous serons vigilants à soutenir nos idées pour faire progresser Soisy dans les domaines que nous nous étions fixés : vie locale, soutien du commerce de proximité dans le souci d’une démarche durable et donc responsable : bio dans les cantines, sécurité dans les quartiers, vie démocratique respectée. Faire aussi revivre Soisy culturellement, savoir employer les budgets économisés pendant les confinements pour des actions larges, adaptées, renouvelées dans l’attente impatiente de l’espace culturel tant promis et si attendu. Nous espérons que les annonces électoralistes de nouveaux terrains sportifs (foot, tennis) et des pistes cyclables dans le cadre des mobilités douces n’auront pas été que de fausses promesses pour chasser les voix avant les élections : les paroles, c’est bien, les actes c’est mieux ! Comme cette subvention de 598 379€ obtenue grâce à l’impulsion et au soutien de notre député David Corceiro dans le cadre du plan de relance national et qui va permettre la rénovation de notre mairie devenue vétuste et véritable passoire thermique. Dans le cadre du CCAS, l’analyse et la compréhension des besoins sociaux de notre ville sont à prendre avec sérieux et détermination. La majorité municipale affirme connaître toutes les personnes en difficulté dans notre ville, c’est peu probable. Notre préoccupation, c’est bien sûr et surtout à la solidarité avec les plus fragilisés par cette crise pandémique que nous pensons et nous voulons redoubler d’efforts pour aider ceux qui ont été frappés le plus fortement par la maladie de proches ou la perte d’emploi.

Nous serons enfin particulièrement attachés au respect de la démocratie et de la transparence pour tous les marchés contractés par notre ville : pas de passe-droit, pas d’attribution abusive, pas de conflit d’intérêt. Les décisions sont celles de nos politiques majoritaires ; qu’ils les assument, sans incriminer les agents pour botter en touche. Et c’est en commençant par les symboles, que l’on tient sa ligne et sa légitimité : dans la salle du conseil municipal, il faudra penser à actualiser le portrait du Président de la République car il faut pouvoir vivre et agir avec son temps dans le respect des institutions. Nous devons cette modernité aux Soiséennes et Soiséens.

Caroline BAAS caroline.baas@soisy-sous-montmorency.fr

Danick DELAROCHE – danick.delaroche@soisy-sous-montmorency.fr

David CORDEIRO – david.corceiro@soisy-sous-montmorency.fr

VIVRE SOISY


Liste « Soisy ensemble »

La jeunesse soiséenne : la grande oubliée de la politique municipale

A l’aube de ce que nous espérons être la sortie de la crise sanitaire, l’heure du bilan doit être fait, des enseignements doivent être tirés. Force est de constater que la jeunesse de notre pays a été profondément affectée, fragilisée et précarisée. Nos jeunes n’ont pas été épargnés : difficultés pour trouver du travail, liens sociaux restreints, lieux culturels fermés, fermeture des clubs sportifs… Certains de nos jeunes ont été confrontés à la solitude, à l’isolement et à la déprime avec un apprentissage à distance. Comment la municipalité a-t-elle pensé à sa jeunesse si durement touchée ? Comment a-t-elle anticipé et réfléchi aux effets de la crise et quels leviers a-t-elle utilisés pour diminuer les impacts négatifs sur la santé physique et psychologique des plus jeunes ? Le bilan des actions menées reste en deçà des besoins et des attentes. Nous pensons que la municipalité a un rôle de premier plan pour aider ses jeunes au même titre que nos ainés. Nous, Soisy Ensemble, plaidons en faveur d’un plan jeunesse municipal pour accompagner cette sortie de crise et y apporter du dynamisme.

Nous proposons des actions concrètes, simples et pragmatiques, et notamment :

– la mise en place d’une ligne téléphonique d’écoute, d’aide et de soutien pour recueillir la parole de ces jeunes afin d’identifier les éventuelles détresses psychologiques,

– l’organisation d’une semaine de la jeunesse soiséenne pour fédérer nos jeunes,

– des modules d’accompagnement à la recherche d’emplois, de stages et d’entreprises pour les formations en alternance,

– des vacances apprenantes et stages de remises à niveau ouvertes aux plus grands nombres et à tous les niveaux,

– la mise à disposition d’espaces de révisions

– des activités culturelles et sportives plus largement ouvertes,

– la création d’une aide exceptionnelle pour les jeunes en situation de grande précarité,

– le financement du BAFA et du permis pour les 18-25 ans en échange d’heures de travail citoyen pour la ville ou des associations partenaires

L’équipe de Soisy Ensemble a la conviction que toute crise doit engendrer un renouveau et doit faire émerger des initiatives salvatrices. Ce plan jeunesse sera complémentaire d’actions à engager en faveur de nos ainés.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX

Vos élus SOISY ENSEMBLE

Facebook.com/soisyensemble – contact@soisyensemble.fr – 06 36 17 92 62

 

 

 

 

 

 

 


Liste « Soisy Respire »

Vidéo ou vélo, il faut choisir

Dans sa profession de foi pour les élections départementales, le candidat Luc Strehaiano s’engage : « accélérons le plan vélo départemental », écrit-il. Puis, se rendant compte après coup que le plan vélo départemental voté le 20 décembre 2019 n’a même pas vu le début d’un commencement de réalisation, il écrit dans son programme : « mise en œuvre d’un plan vélo ». Cherchez l’erreur…

Malgré l’urgence qu’il y a à lutter contre le réchauffement climatique, on pourrait excuser un peu de retard dans la réalisation d’un plan de grande ampleur. Mais pourquoi celui qui est le numéro 2 du conseil départemental depuis de nombreuses années n’a-t-il pas agi pour que ce plan départemental soit voté plus tôt ? Tout simplement parce que le sujet ne fait pas partie de ses préoccupations : il préfère développer la vidéosurveillance plutôt que promouvoir l’usage du vélo. Malgré les demandes répétées des élus minoritaires, le maire de Soisy n’a pas créé un seul mètre de piste cyclable en vingt-six ans de mandat. Comment croire qu’il va faire demain ce qu’il a refusé pendant un quart de siècle ?

NB : du fait du règlement intérieur du conseil municipal, article écrit le 15 juin pour parution fin juin.

Catherine DAVID pour SOISY RESPIRE


Chers administrés,

Les mesures restrictives liées à la situation sanitaire sont levées petit à petit. J’espère que ce retour progressif à la normale vous est plus commode et que la réouverture des commerces, lieux culturels et terrasses vous est agréable.

Ce déconfinement, qui amorce l’arrivée imminente des grandes vacances tombe à point nommé afin de permettre à chacun de recharger son énergie et démarrer la rentrée en confiance, après une pause estivale largement nécessaire.

Le contexte exceptionnel que nous vivons depuis plus d’un an maintenant nous a contraint à réorganiser nos vies et réviser nos priorités. C’est fort de tout ce que nous avons enduré ces derniers temps que nous allons poursuivre notre travail pour faire de Soisy une ville où il fait bon vivre pour toutes et pour tous.

Profitez abondamment de votre été et retrouvons-nous en septembre.

David DURANTEAU

 

Soisy Magazine - Décembre 2020

Majorité municipale « Soisy Avenir »

Ensemble, gardons le cap !

C’est dans la tempête que s’apprécient les bons capitaines et équipages !

En France, chacun s’accorde à le reconnaître, les Collectivités locales ont incontestablement marqué des points dans ce que l’on appelle la gestion de la crise. Face à une administration centrale hors sol, d’une lourdeur invraisemblable, aux directives parfois aveugles et incohérentes, nos communes, au plus près du terrain et des habitants ont, dans bien des circonstances, su efficacement nous préserver du pire.

Notre ville, grâce aux efforts conjugués du personnel et des élus majoritaires – donc décisionnaires – de votre Conseil municipal est, en ces circonstances, exemplaire.

Là encore, notre objectif est d’améliorer, inlassablement, notre efficacité.

Nous sommes bien loin de certains propos de campagne électorale qui pouvaient reposer, au mieux sur l’ignorance des enjeux de notre commune, au pire sur le mensonge et les dénonciations calomnieuses.

Cette volonté de brouiller les cartes, pour masquer une absence totale de projet cohérent pour la commune, à grand renfort d’insinuations, voire d’affirmations diffamatoires n’a finalement pas réussi à abuser les Soiséennes et les Soiséens.

Les mensonges sur la gestion de notre commune présentée comme dispendieuse, ceux sur la sécurité, où chaque rue de notre ville devenait à la nuit tombée un coupe-gorge absolu, avaient peu de prise. Le vieil adage « plus c’est gros, et mieux ça passe » ne s’est pas vérifié, tant les lamentables situations décrites n’étaient, à l’évidence, pas crédibles.

Ne pouvant contester la pertinence des actions mises en œuvre par l’équipe municipale Soisy Avenir, les opposants, à court de connaissance, d’idées et d’imagination sur la gestion de votre ville, ne résistèrent pas longtemps à la tentation de misérables attaques personnelles. Il est vrai que la période, notamment par le biais des « réseaux sociaux » est propice à la divulgation d’informations partielles, propre à une orientation de la pensée. Dans une séquence où le « c’est vrai, parce que je le crois » peut se substituer au « c’est vrai, donc je le crois », le champ des possibles devient sans fin.

Pour illustrer le propos, quelques exemples méritent d’être rappelés.

« Le maire menacé d’inéligibilité », relayait une certaine presse. Dans les faits, il s’agissait simplement d’une nouvelle dénonciation calomnieuse à la Commission Nationale des Comptes de Campagnes. En effet, lorsque les comptes de campagne ne sont pas réguliers, cette irrégularité peut entraîner l’inéligibilité du candidat. Le temps que ladite commission rende son verdict et la rumeur se propage. A quatre reprises (en 2014, 2015, 2017 et 2020), les comptes de campagne de votre maire ont ainsi été dénoncés, dénoncés puis validés au centime d’Euro près.

« Le maire et son équipe sont malhonnêtes ». A l’appui de cette affirmation, toute une série d’accusations et de recours devant les tribunaux par une association formée pour la circonstance. Le Tribunal Administratif de Pontoise a débouté l’association de toutes ses accusations. La plainte au pénal, après trois années d’enquête minutieuse, a certes abouti à une condamnation de principe du maire pour deux manquements par les services dans le processus de passation de deux marchés. Cependant, le tribunal a bien noté qu’il n’y avait en la matière ni intentionnalité, ni recherche d’un avantage quelconque. Bref : aucune malhonnêteté.

Mais il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre et de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Ainsi depuis le 15 mars dernier, notre ville a fait l’objet de pas moins de 17 dénonciations, recours et attaques diverses. Comme si cela ne suffisait pas, un membre de la minorité de votre nouveau Conseil municipal sature de demandes diverses – qui sont autant de témoignages de son ignorance de la vie municipale – les services municipaux mobilisant ainsi de manière tout à fait inutile du personnel.

Aujourd’hui certains découvrent. Ils étaient loin d’imaginer tout ce que leur commune pouvait déjà faire de bien, parfois de longue date, et qu’ils proposaient sans retenue aux Soiséens comme des innovations.

Oui, nous sommes fiers de la qualité des services rendus à la population,

Oui, nous sommes fiers de notre environnement et soucieux de nos paysages urbains,

Oui, nous développons une politique environnementale sincère et efficace,

Oui, nos actions sociales, au plus près de chacun, allient solidarité et responsabilité,

Oui, l’éducation, nos actions scolaires et périscolaires sont prioritaires et exemplaires,

Oui, nous facilitons l’accès au sport, à la culture et aux loisirs des jeunes comme des seniors,

Oui, nous tenons nos engagements avec une gestion économe des deniers publics. (Soisy est la commune la plus économe du Val d’Oise dans sa catégorie. Source : Les contribuables associés),

Oui, nous avons encore renforcé la tranquillité publique et Soisy reste une des villes les plus sûres du département. (Source : Ministère de l’Intérieur).

Oui, nous sommes fiers de notre disponibilité, de notre réactivité, de notre préoccupation pour le bien être de chacun.

Mais nous sommes conscients que l’Avenir de Soisy, comme celui de ses habitants, est une progression marquée de perpétuels défis successifs, que rien n’est définitivement acquis, que les efforts d’hier ne nous autoriseront aucune économie dans ceux que nous devrons fournir demain.

Mais oui, ce que nous avons déjà fait ensemble, nous encourage à persévérer !

Alors, ensemble, gardons le cap !

SOISY AVENIR


Liste « Vivre Soisy »

L’ambition collective, c’est la vision de la politique portée par le groupe Vivre Soisy et ses 3 élus. C’est ensemble avec toutes les forces de Soisy-sous-Montmorency que nous pourrons améliorer notre qualité de vie et développer notre ville.

Favoriser les conditions d’échange avec vous sur les sujets du quotidien, c’est vous permettre d’être acteur de votre ville. Notre objectif ? Vous informer, partager et discuter avec vous nos prises de décision. Nous défendons cette orientation au sein du conseil municipal. Venez nous rejoindre dans le groupe Vivre Soisy – vivresoisy2026@gmail.com.

La modernisation est au cœur de notre démarche pour mieux faciliter la vie des Soiséennes et des Soiséens, mieux respecter notre environnement et développer les mobilités douces. Ainsi, nous soutenons la digitalisation dans le cadre d’une « ville intelligente » et connectée.

Nous attendons avec impatience la réalisation de l’espace culturel avec une livraison prévue en octobre 2022. Notre ville disposera enfin d’un lieu digne de ses associations et pourra faire vivre ses événements dans le cadre qu’ils méritent, tout en offrant un espace de rencontres, d’études, de découvertes et de formations aux Soiséennes et Soiséens. Nous serons particulièrement attentifs à l’avancée de ce projet.

Même si la situation sanitaire évolue, nos commerces auront toujours besoin de se relever de ce confinement. Encourager le consommer local est un engagement, autant qu’une nécessité, pas un effet de mode.

Nous avons mis à l’honneur nos commerces en diffusant les informations (ouvertures, livraison, retraits de commande, …) sur notre page Facebook. Ensemble, soutenons-les.

Cette fin d’année s’annonce économiquement et socialement difficile. Nous aimerions vous dire que, plus que jamais, la solidarité entre générations, l´attention aux plus fragiles seront nécessaires. Nous saluons une nouvelle fois le travail extraordinaire réalisé par les associations pour le bien commun de tous, ainsi que l’engagement des enseignants pour maintenir le lien avec l’éducation et le développement de nos enfants particulièrement important en cette période compliquée d’épidémie. Nous rendons hommage à cet égard à Samuel Paty, victime d’avoir enseigné la liberté et l’esprit critique, les bases de notre démocratie.

Nous remercions tous ceux qui, à Soisy, œuvrent en première ligne.

Prenez soin de vous et vos proches,

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous,

Caroline BAAS caroline.baas@soisy-sous-montmorency.fr

Danick DELAROCHE – danick.delaroche@soisy-sous-montmorency.fr

David CORDEIRO – david.corceiro@soisy-sous-montmorency.fr

VIVRE SOISY


Liste « Soisy ensemble »

Soisy ensemble, toujours force de propositions

2020 a été sans conteste une année particulière pour notre pays et pour le monde. Cette crise sanitaire, sociale, économique mais aussi environnementale va modifier profondément nos modes de vie et de consommation. Des crises peuvent toujours en ressortir des idées novatrices pour imaginer le monde de demain. C’est à cette tâche que notre groupe s’attèle depuis son installation au conseil municipal en mai dernier. Toujours force de propositions, nous n’avons cessé d’être des élus constructifs. Malheureusement, le seul fait de faire partie de la minorité a pour conséquence de voir rejeter l’une après l’autre chacune de nos idées. C’est le triste «jeu politique» de Soisy. «Jeu» qui va jusqu’à réduire gravement les droits d’expression de la minorité, et à travers nous vos droits à une information complète et pluraliste. Un esprit partisan qui est loin de nous décourager.

UN CONSEIL MUNICIPAL DÉSORMAIS DIFFUSÉ… SUR INTERNET !

Notre ville souffre d’un manque de transparence et d’informations des citoyens sur les décisions qui les concernent. C’est pourquoi, suite au refus du maire de filmer les séances du conseil municipal, qui selon lui ne sert à rien et ne seront vues par personne, conformément à notre promesse de campagne, nous avons décidé de retransmettre par nos propres moyens ces séances depuis juin. Vous pouvez ainsi voir en direct ou en rediffusion les conseils municipaux de Soisy sur notre page facebook. Face au succès de notre démarche, le maire a finalement… changé d’avis !

PRÉPARONS L’AVENIR DE SOISY, ENSEMBLE

Notre liste, la seule 100% sans étiquette et parti politique au conseil municipal, dans la continuité de ses idées novatrices de l’élection municipale, poursuit son travail participatif de réflexion sur l’avenir de notre ville. Nous allons lancer une association prénommée «Soisy Lab», un laboratoire d’idées concrètes pour Soisy. Contactez-nous pour adhérer et participer à cette initiative.

Nous vous souhaitons, malgré le contexte très particulier que nous vivons, de passer de très bonnes fêtes de fin d’année. Continuez à prendre soin de vous et de vos proches, nous nous continuerons à travailler pour vous représenter au mieux. Au plaisir de vous retrouver en 2021.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX, David DURANTEAU

VOS ÉLUS SOISY ENSEMBLE

Facebook.com/soisyensemble – contact@soisyensemble.fr – 06 36 17 92 62

 

 


Liste « Soisy Respire »

Traiter des problèmes de fond ou se contenter des images ?

Suite au reconfinement les multiples crises se conjuguent : crise sanitaire, atteintes à nos libertés fondamentales, piétinement de l’écologie et crise sociale d’une ampleur considérable. Nous sommes face à une profonde perte de sens et nous devons tenir bon. Les attentats nous ont touchés durement une nouvelle fois, saluons à cette occasion la mémoire de Samuel Paty, assassiné pour avoir enseigné les valeurs de la République, ainsi que les autres victimes.

Sans se soucier que les inégalités sociales ne cessent de se creuser, que nos jeunes vivent de plus en plus dans la précarité, que nos aînés sont de plus en plus isolés , M. le Maire préfère étendre et renforcer la vidéosurveillance sur notre territoire dans la même logique de droite du ministre de l’Intérieur qui veut faire croire que les problèmes de fond peuvent se régler avec des images — ou l’absence d’image, ce qui revient au même, on est toujours dans l’apparence des choses.

A quand une politique sociale, écologique et solidaire à Soisy ?

Espérons que nous puissions retrouver un peu de bien-vivre durant les fêtes de fin d’année avec nos familles. Prenez soin de vous et de vos proches.

Catherine DAVID pour SOISY RESPIRE

Soisy Infos

Soisy Infos Mai/Juin 2022

Liste Vivre Soisy

CENTRE-VILLE, UNE AMBITION

Une enquête publique a eu lieu sur la zone de l’ex-poste à l’ex-piscine pour le PLU. Zone stratégique, une opportunité de recréer un centre-ville, un lieu de vie, créateur de lien. Réussir un écosystème propice à la promenade de chacun, de tous âges et toutes conditions. Un espace auquel on s’attache, une fréquentation qui rejaillira sur nos commerces et services. Le projet esquissé nous fait craindre la poursuite de tracés froids et rectilignes, bannissant les espaces verts. Pour réussir, imaginons l’avenir sans bâtir comme hier. Allions le respect de notre patrimoine aux défis d’une ville plus verte, plus proche et plus pratique. Ayons l’ambition de réussir, plus que le centre-ville d’hier, celui de demain.

D. Corceiro, S. Heubert, D. Delaroche
Vivre Soisy

Liste Soisy Ensemble

IL N’Y AURA PAS DE CENTRE-VILLE A SOISY

Notre commune ne possède aucun coeur de ville. Un terrain stratégique (aujourd’hui occupé par la salle des fêtes, l’ancienne poste et la piscine) pourrait permettre la réalisation d’un beau projet de centre-ville, avec des espaces verts et équipements publics pour tous, des commerces et restaurants. Ce n’est pas ce projet qui a été retenu par l’équipe municipale. Comme à son habitude, son seul projet politique est de continuer la bétonisation de Soisy en vendant le moindre mètre carré aux
promoteurs immobiliers. Les derniers espaces verts (aujourd’hui publics) de l’avenue du Général de Gaulle seront privatisés pour une résidence. Quel gâchis !

Omar BEKARE, Valérie CHENIEUX,
Vos élus Soisy Ensemble

 

Liste Soisy Respire

SOUTIEN AU PEUPLE UKRAINIEN

De nombreuses communes environnantes ont manifesté de façon forte leur soutien au peuple ukrainien, celui de la ville de Soisy a été plus discret. Maintenant, pour les élections à venir, l’important est de ne voter en aucun cas pour des candidats, de droite comme de gauche, qui trouvent des justifications à la guerre déclenchée par Vladimir Poutine.

Catherine David, Soisy respire

 

Elu indépendant désolidarisé de sa liste

Texte non parvenu

Soisy Infos - Mars/avril 2022

Liste « Vivre Soisy »

RISQUE FINANCIER

L’Institut Médico-Éducatif, à Andilly, accueille des enfants en  situation de handicap. En 2000, les villes de l’ex-CAVAM ont  garanti un emprunt pour l’IME. Des difficultés financières  contraignent la ville de Soisy à provisionner 200 000€, pour ce risque financier sur le budget 2022. Contrairement aux autres  villes, Soisy a prévu une inscription d’hypothèque à hauteur du montant garanti, une bonne décision. Le vice6président du département et également président de l’ex-CAVAM, s’est bien gardé de donner le même conseil aux autres maires concernés.
Les habitants des autres villes apprécieront un tel  comportement. Le capitaine, sautant du bateau le premier, sans se soucier de son équipage. Ce n’est pas notre vision de la  politique.

D. Corceiro, D. Delaroche
Vivre Soisy

 

Liste Soisy Respire

ALLER VERS MOINS DE TRAFIC AERIEN

C’est une bonne chose que le conseil municipal du 27 janvier ait voté à l’unanimité une résolution demandant à ce que le plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) 2022-2026 de Roissy soit plus protecteur pour les riverains. Mais il faut aujourd’hui aller plus loin, en appliquant une taxe sur le kérosène des avions.

Catherine David

Soisy Infos - Janvier/février 2022

Liste « Vivre Soisy »

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2022

Le groupe Vivre Soisy vous souhaite une bonne année, pleine de bonheur, santé et réussite. En espérant que cela ne soit pas l’année du démarrage des travaux du BIP. Une ville coupée en deux, un cadre de vie dégradé par une pollution visuelle, atmosphérique et sonore pour nous et les générations futures, ce n’est pas notre ambition. Nous préférons une ville où on pense à l’aménagement des pistes cyclables avant la construction d’une route à 2×2 voies. Conscients des problèmes générés par le BIP actuel, l’intelligence collective et le dépassement des clivages politiques doivent apporter une solution coconstruite avec vous, chers concitoyens. Que cette nouvelle année rime avec joie et partage. Prenez soin de vous.

C. Baas, D. Delaroche, D. Corceiro
Vivre Soisy

 

Liste Soisy Respire

BIP ET URGENCE CLIMATIQUE

Lors de la dernière séance du conseil départemental le groupe socialiste et écologiste a déposé une motion visant à déclarer le Val-d’Oise en état d’urgence climatique. Le maire de Soisy et vice-président du conseil départemental va-t-il soutenir cette motion ou proposer un amendement détruisant toute sa portée pour mieux pouvoir faire passer le BIP sur Soisy ?

Catherine David

Soisy Infos - Novembre/décembre 2021

Liste « Vivre Soisy »

QUELQU’UN M’A DIT

Une chanson ? Non, il s’agit d’une nouvelle affaire de diffamation, pour laquelle Le Maire demande la protection fonctionnelle. Mais qui va régler la facture ? Nous avons cherché à savoir si le Maire a tenu des propos diffamatoires dans le cadre de l’explication d’une délibération ou s’il s’agit de commentaires personnels, comme nous avons l’habitude d’entendre en Conseil Municipal. La protection fonctionnelle est universelle pour tous les élus. Et, pourtant elle ne serait pas accordée à notre groupe. La majorité municipale donne acte pour un quoi qu’il en coûte. Dans cette affaire, les Soiséens sont une nouvelle fois les grands perdants. Quelle image donnons-nous de la démocratie et de la gestion des deniers publics ?

D. Corceiro, C. Baas, D. Delaroche

Groupe Vivre Soisy

 

Liste Soisy Ensemble

LE MARCHÉ DE SOISY RE-MUNICIPALISÉ !

Le 23 septembre 2021, le conseil municipal a voté la reprise par la ville de la gestion du marché alimentaire. Après des décennies d’externalisation, voilà que le maire a enfin fini par admettre l’échec de cette concession privée. Le rapport remis à la commission des services publics locaux était, il faut le dire, assez accablant. Nous sommes satisfaits de cette décision. Soisy Ensemble était la seule liste à défendre cette proposition lors de l’élection municipale de mars 2020, idée aujourd’hui reprise à son compte par l’équipe en place. Nous espérons désormais une véritable redynamisation de notre marché.

Omar Bekare, Valérie Chénieux,
Vos élus Soisy Ensemble
contact@soisyensemble.fr – 06 36 17 92 62

 

Liste Soisy Respire

EN OCTOBRE A EU LIEU LA SEMAINE BLEUE.

Mais un quart des seniors sont en difficulté face aux démarches administratives du fait de la dématérialisation des services publics. L’omniprésence du numérique accroît leurs difficultés et ils se sentent exclus. Pourquoi ne pas proposer des ateliers intergénérationnels pour les aider dans leurs démarches et recréer du lien social ?

Catherine David, Soisy respire

 

Texte non parvenu

Soisy Infos - Septembre/octobre 2021

Liste « Vivre Soisy »

C’EST LA RENTREE, VACCINONS-NOUS

Espérons des cours en présentiel pour tous, si important pour le lien social et l’enseignement. Malgré ce contexte, les enseignants et les agents de la ville seront sur le pont afin que cette rentrée soit la plus normale possible. Traditionnel événement, le Forum des Associations le dimanche 5  septembre. L’occasion de redécouvrir les associations de notre ville animées par des bénévoles et  des responsables engagés. Que serait notre ville sans elles ? Pour lutter contre la COVID-19, nous avons tout pour réussir. Nous avons les vaccins, les soignants, les centres de vaccination. Se faire vacciner relève d’une responsabilité collective, c’est le choix de la fraternité pour la liberté.

Bonne rentrée à tous !

Caroline Baas, Danick Delaroche, David Corceiro

 

Liste Soisy Ensemble

Texte non parvenu

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX – Vos élus Soisy Ensemble

 

Liste Soisy Respire

Texte non parvenu

Catherine David, Soisy Respire

 

Texte non parvenu

David Duranteau

 

 

 

Soisy Infos - Juillet/aout 2021

Liste « Vivre Soisy »

OPÉRATION CENTRE-VILLE, POUR OU CONTRE

Au centre-ville, la destruction de 2 pavillons près de l’école E. Roux est prévue pour construire un immeuble avec une maison sur le toit de plus de 150 m2. Tout le monde a pu voir l’exposition
dans le hall de la mairie.
Nous avons voté « pour » en commission des finances et d’urbanisme pour soutenir l’aménagement de notre ville. Mais, faute de transparence et des doutes sur le choix de l’entreprise retenue, nous avons voté « contre » au Conseil Municipal.
L’avenir nous dira si nous avions raison et révèlera le nom du propriétaire de la maison sur le toit. Il ne devra avoir aucun lien avec le conseil municipal. Participer au vote et acquérir un bien à construire laisserait planer un autre doute.

Caroline Baas, Danick Delaroche, David Corceiro

Vos élus : Vivresoisy2026@gmail.com

 

Liste Soisy Ensemble

AFFAIRE DES INDEMNITÉS : LA VILLE DOUBLEMENT PERDANTE !

La ville vient d’être condamnée à payer 53 000 € suite au refus du maire d’exécuter un jugement exigeant le remboursement des indemnités indûment perçues par les élus de la majorité au précédent mandat. Lors du conseil municipal exceptionnel du 11 mars, son équipe a décidé que les intérêts de la ville seront « défendus » par une élue de la majorité pour négocier avec d’autres élus de cette même majorité ! Par ailleurs, ces élus disent avoir subis un « préjudice moral » et réclament un dédommagement… Face à cette supercherie, notre groupe a engagé un recours afin de défendre les intérêts des contribuables.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX – Vos élus Soisy Ensemble – Facebook.com/soisyensemble contact@soisyensemble.fr – 06 36 17 92 62

Liste Soisy Respire

L’ILLUSION DU BUDGET PARTICIPATIF

La majorité municipale met en avant la mise en place du budget participatif, mais ce budget  participatif ne se verra attribuer que 0,26 % du budget total de la ville ! La démocratie ce n’est pas communiquer avec des faux-semblants, c’est associer les Soiséennes et les Soiséens aux projets réellement structurants.

Catherine David, Soisy Respire

Soisy Infos - Mai/juin 2021

Liste « Vivre Soisy »

ENFIN L’ETE A SOISY, RETROUVONS-NOUS

Lorsque que le coronavirus est apparu dans nos vies au début de l’année 2020, nous ne pouvions imaginer qu’il ferait encore partie de notre quotidien un an après. Aujourd’hui cette crise sanitaire est en baisse et nous commençons à revenir à une vie normale. Restons vigilants, la Covid est toujours présente. Une autre étape de la vie démocratique vient aussi de se tourner et nous arrivons vers une période estivale qui nous donnera l’occasion de retrouver nos proches et plus de libertés. Le groupe Vivre Soisy, tout comme vous, aurait souhaité plus d’actions concrètes orientées vers notre jeunesse, nos seniors et une accélération de la transition écologique et du développement économique.

Caroline Baas, Danick Delaroche, David Corceiro

Vos élus : Vivresoisy2026@gmail.com


Liste Soisy Ensemble

À BOUT DE SOUFFLE APRÈS 26 ANS DE MANDAT

La première année du nouveau mandat s’achève… une année bien décevante au cours de laquelle la majorité municipale, élue par seulement 17% des électeurs inscrits, n’a pas su innover et gérer localement la crise que nous traversons. Nos propositions, faites dès le mois d’avril 2020, ont été majoritairement rejetées. Quelques-unes ont été reprises à leur compte, bien après les avoir proposées, sans jamais nous y associer. Notre ville mérite mieux que cette gestion partisane. Dans un contexte toujours difficile mais laissant entrevoir une sortie de crise, nous vous souhaitons un agréable été.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX – Vos élus Soisy Ensemble – Facebook.com/soisyensemble contact@soisyensemble.fr – 06 36 17 92 62


Liste Soisy Respire

ENCORE PLUS DE VIDÉO

Lors du dernier conseil municipal M. le Maire a fait voter le principe de la vidéoverbalisation  avenue du Général-de-Gaulle alors qu’il n’y a toujours pas d’audit sur l’efficacité de la vidéosurveillance. Ne serait-il pas mieux d’envisager un autre aménagement du centre-ville axé sur les circulations douces pour lutter contre les incivilités ?

Catherine David, Soisy Respire


Texte non parvenu

David Duranteau

Soisy Infos - Mars/avril 2021

Liste « Vivre Soisy »

BUDGET PARTICIPATIF – POUR VOUS

Dans ce contexte économique et social difficile, nous remercions les associations et les services municipaux qui maintiennent le lien avec nos ainés et les plus démunis. Être à votre écoute, c’est respecter nos engagements de campagne. Nous avons voté le budget participatif de 100 000 €. Une nouvelle fois une action en justice a condamné notre ville à régler 52 000 € – soit plus de la moitié du budget participatif – dans un litige opposant l’actuelle majorité à un ancien élu, pour une erreur administrative (cet ex élu percevra probablement au passage 17 733 €). Dans la situation actuelle, quel dommage de voir le fruit de nos impôts s’envoler alors que tant de Soiséens en auraient besoin.

Caroline Baas, Danick Delaroche, David Corceiro

Vos élus : Vivresoisy2026@gmail.com

 

Liste Soisy Ensemble

UN ESPACE CULTUREL, ET APRÈS ?

Soisy a pris un retard considérable en matière culturelle. 26 ans après avoir promis sa construction, les travaux de l’espace culturel ont enfin débuté, c’est une bonne nouvelle. Avoir un équipement c’est bien, savoir le faire vivre c’est mieux. Nous avons ainsi interrogé le maire sur la politique culturelle et le budget de fonctionnement envisagé pour cet espace culturel. Aucune réponse détaillée de sa part. À l’heure où nous écrivons ces lignes, il n’a toujours pas sérieusement préparé le fonctionnement interne de cet équipement. Il est pourtant urgent de s’y atteler dès maintenant.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX – Vos élus Soisy Ensemble – Facebook.com/soisyensemble contact@soisyensemble.fr – 06 36 17 92 62

 

Liste Soisy Respire

Texte non parvenu

Catherine David, Soisy Respire

Soisy Infos - Janvier/février 2021

Liste « Vivre Soisy »

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2021

Le groupe Vivre Soisy et ses 3 élus souhaitent que cette année 2021 apporte douceur, sérénité et force à chacun, et en particulier, aux jeunes, à leurs familles, aux ainés et aux plus fragilisés.

L’heure est traditionnellement aux bonnes résolutions. Les nôtres sont :

  • Échanger avec vous tous les derniers dimanches de chaque mois au marché de Soisy,
  • Poursuivre notre démarche dans le sens de l’intérêt général,
  • Valoriser au moins une association par mois,
  • Porter la voix des plus vulnérables,
  • Continuer à soutenir nos commerçants locaux.

Après une période inédite et difficile, nous vous adressons nos vœux de bonheur pour que cette
nouvelle année rime avec joie de vivre.

Caroline Baas, Danick Delaroche, David Corceiro

Vos élus : Vivresoisy2026@gmail.com

 

Liste Soisy Ensemble

DE NOUVELLES PRIORITÉS À SOISY EN 2021 !

Soiséennes, Soiséens, nous vous souhaitons une bonne année 2021. Notre ville doit préparer l’après covid. Nous avons proposé 4 axes au conseil municipal : plus de développement durable (pistes cyclables, plantations d’arbres, ferme maraîchère municipale bio pour les cantines,  rénovation thermique des bâtiments municipaux, éclairage public intelligent à led), plus de  dynamisme culturel et économique (vrai centre-ville et quartier de la gare), plus de sécurité (police municipale de nuit 7j/7), des finances saines (plan d’économies de 5M€ contre les gaspillages). Ces propositions ont été rejetées par une équipe, décidément, réfractaire aux idées de notre temps.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX,
David DURANTEAU

 

Liste Soisy Respire

Nous souffrons tous de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques et sociales. Mais, pendant ce temps, la société Amazon voit son chiffre d’affaires s’envoler et a de nombreux projets de nouvelles implantations favorisées par le gouvernement et synonymes de nouvelles pertes d’emplois dans le commerce de proximité. Il est temps que nos élus se mobilisent contre !

Catherine David, Soisy Respire

Soisy Infos - Octobre/novembre 2020

Liste « Vivre Soisy »

Chères Soiséennes, chers Soiséens,

Par votre vote du 15 mars dernier, vous nous avez désignés comme élus. Nous souhaitons vous remercier très chaleureusement pour la confiance accordée pour les six ans prochains. La force de notre liste est l’engagement quotidien d’une opposition constructive, sans clivage, dans le seul intérêt des Soiséen(nes).

La période que nous traversons aura des conséquences économiques et sociales graves. La question environnementale reste un défi majeur.

Dans ce contexte, nous aborderons le mandat en défendant ces idées par une présence investie au sein des instances municipales, pour une ville modernisée, plus respectueuse de l’environnement et au service de tous.

Caroline Baas, David Corceiro, Danick Delaroche,
groupe « Vivre Soisy »

 

Liste « Soisy ensemble »

À quand le temps de l’action?

Merci à vous qui nous avez apporté votre suffrage le 15 mars.

Une élection marquée par une abstention record, due au covid 19, mais aussi par un recul  historique de l’équipe sortante.

Cette dernière a perdu près d’un électeur sur deux en 6 ans et ne représente plus que 17% des  électeurs inscrits.

Nous traversons une crise sanitaire, sociale et économique sans précédent, couplée à une crise
environnementale.

Nous n’avons cessé, depuis notre entrée en fonction, d’être constructifs et force de propositions.

Malheureusement, nous devons faire face à une équipe qui ne veut rien entendre.

Son budget 2020 est pauvre en solutions notamment sur le développement durable et l’écologie. C’est à se demander si ils ont bien pris conscience de la crise que nous traversons. Visiblement non.

Omar BEKARE, Valérie CHÉNIEUX, David DURANTEAU
Vos élus Soisy Ensemble – contact@soisyensemble.fr

 

Liste « Soisy Respire »

La crise sanitaire a bousculé nos modes de vie. Il est temps de repenser le monde d’après, chaque
collectivité doit y participer.

C’est pourquoi Soisy Respire exigera de la municipalité qu’elle engage des aménagements pour les circulations douces afin que chaque Soiséen puisse se déplacer à pied ou à vélo en toute tranquillité.

Catherine David, Soisy Respire

Soisy Infos - Mars/avril 2020

Liste « Soisy pour tous »

Mars, le mois de tous les renouvellements

Ce mois-ci, cher(e)s Soiséennes et Soiséens vous allez pouvoir vous exprimer pour élire le prochain conseil municipal. Pour le groupe Soisy Pour Tous, l’échéance électorale à venir marque la fin de  douze ans de mandat. Douze années durant lesquelles nous n’avons eu cesse de défendre vos intérêts et de réclamer plus de transparence dans la gestion de la ville. Ces six dernières années furent  particulièrement mouvementées pour les élus minoritaires. Nous avons dû endurer des tactiques d’intimidation avec, entre autres, un procès en diffamation, finalement perdu par le maire. Nous avons dû engager de multiples recours auprès du Préfet ou du Tribunal Administratif pour que soit reconnue l’illégalité des certaines délibérations, ou plus simplement pour faire reconnaître nos droits d’élus minoritaires. Il faut que le prochain mandat voie la réalisation de l’Espace Culturel, mais il faut aussi que de vraies politiques culturelles, environnementales et urbanistiques soient mises en place. Cependant, nous espérons vous avoir été utiles car nous avons toujours œuvré en ce sens.

Laura Bérot, Frank Morot-Sir, Caroline Baas, Salim Hocini,
vos élus du groupe Soisy pour tous
contact@soisypourtous.fr

Liste « Soisy alternative et solidaire »

À Soisy, entre le début et la fin d’un mandat municipal, il n’y a pas vraiment d’espace de consultation des citoyens sur la gestion et les projets de la ville. Or, si la co-construction n’est pas magique, le mouvement de ceux qui y croient fermement est déjà en marche. Le combat à mener est contre nous-mêmes : contre cette désespérance et plus encore contre cette paresse intellectuelle qui nous fait renoncer car « la vie de la commune est telle qu’elle est et on n’y peut rien ». Elle sera telle que nous la construirons et chacun peut agir pour la faire devenir pour un mieux vivre ensemble à Soisy. Alors les 15 et 22 mars prochains, participez à la vie citoyenne, exprimez-vous, votez !

Laurence Thierry
Soisy alternative et solidaire – Page Facebook

 

Liste Soisy Demain

Texte non parvenu

Amédée Desrivières
Soisy Demain

 

  • La mairie à votre service

    La Mairie à votre service
  • Espace famille

    Espace famille
  • Alerte SMS

En un clic...