Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook Imprimer Envoyer cette page à un ami

Histoire du blason

Blason Soisy

Blason Soisy

Les armoiries sont apparues au XIIème siècle quand les chevaliers en armures ne pouvaient se reconnaître et identifier leurs voisins. L’habitude fut donc prise de peindre sur leur bouclier des signes distinctifs propres à chaque famille que l’on se transmit d’une génération à l’autre. Ce blason servit aussi de signature avec le sceau apposé sur la cire chaude. Les grandes villes, les abbayes et les corporations adoptèrent petit à petit cette marque d’identité.

Au Moyen-âge, Soisy n’avait pas d’armoirie municipale mais les seigneurs locaux possédaient un blason. Les archives de Chantilly détiennent une partie de sceau apposée sur un parchemin de 1477 sur lequel figurent deux lions. C’était le blason de Guillaume, fils de Thibaud de Soisy, seigneur de Soisy et de Versailles au XVème siècle. Jean, fils de Guillaume porte les mêmes armes que son père, indiquées comme celles de Versailles au Moyen-âge « de gueules de sautoir d’argent cantonné de quatre lionceaux d’or » c’est-à-dire sur un fond rouge se détache un X d’argent qui sépare l’écu en quatre triangles contenant chacun un petit lion d’or. Mais la famille dut vendre une partie de ses biens…

On retrouve dans l’armorial de la noblesse dressé au milieu du XVIIème siècle de nouvelles armes des Soisy « d’or à trois bandes d’azur, au chef de même ». En général, un changement d’armoiries ne se produit que par mariage ou héritage mais le nom des Soisy étant demeuré, le mystère reste entier sur les origines des armes de notre cité. Un dernier changement inexpliqué est le fond d’or devenu d’argent…

La couronne fortifiée qui surmonte le blason est le symbole des villes depuis l’Antiquité.

  • La mairie à votre service

    La Mairie à votre service
  • Espace famille

    Espace famille
  • Alerte SMS

En un clic...