Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook Imprimer

Frelons asiatiques : agir contre leur développement

Face à la prolifération des frelons asiatiques sur notre territoire, la Ville accorde une aide financière aux particuliers pour aider à la destruction des nids.

Aux beaux jours, le risque de découvrir un nid de frelons asiatiques est grandissant. Alors que plusieurs cas ont été signalés sur la commune l’an passé, il est recommandé la plus grande vigilance et la plus grande prudence en cette période estivale.

Garage, cabanon de jardin, nichoirs à oiseaux, haies, grands arbres… sont autant de recoins où peuvent nicher les frelons asiatiques. Les nids s’identifient grâce à leur construction en fibres de bois mâchées.

Ces insectes prolifèrent depuis leur arrivée en France en 2004 et sont réputés plus agressifs que les frelons européens ou les guêpes. Classée nuisible depuis 2006, puis danger sanitaire de 2ème catégorie en 2012, cette espèce exotique envahissante contribue par ailleurs au déclin des abeilles dont ils se nourrissent.

Si vous êtes confrontés à un nid, une seule règle : n’intervenez pas vous-même. Outre le danger, une procédure bien particulière est nécessaire pour se débarrasser du frelon asiatique. L’intervention d’un professionnel est donc indispensable. Avant toute démarche, contactez les services techniques au 01 34 05 20 26 qui procéderont au préalable à l’identification du frelon.

La Municipalité a également mis en place une aide aux particuliers pour participer au financement de la destruction des nids : l’aide peut atteindre 100% de la dépense sans dépasser 200€ ; cette aide est conditionnée par l’intervention d’une entreprise agréée par Fredon Île-de-France (Fédérations Régionales de Défense contre les Organismes Nuisibles).

Consulter la liste des entreprises agréées par Fredon Île-de-France

Consulter la délibération 2019.05.23.07 : Lutte contre la prolifération des nids de frelons asiatiques

En cas de piqûre

Contrairement aux abeilles, un frelon ne perd pas son dard lorsqu’il pique. Son dard, plus robuste peut traverser des vêtements épais. Sa piqûre plus douloureuse que celle d’une abeille ou d’une guêpe, peut provoquer une réaction locale comme une enflure et des démangeaisons. Attention elle peut provoquer également des réactions allergiques (difficultés à respirer, démangeaisons persistantes, gonflement, malaise…). N’hésitez pas à contacter les secours en cas de symptômes d’allergie !

Dans tous les cas :

  • Neutralisez le venin avec une source de chaleur (sèche-cheveux, briquet) : le venin est thermolabile, donc sensible à la chaleur.
  • Lavez l’endroit de la piqûre à l’eau et au savon puis désinfectez.
  • Posez ensuite sur la piqûre un glaçon recouvert d’un linge pour éviter le gonflement. Le froid est un anti-inflammatoire efficace.
  • Si la piqûre a eu lieu sur la main : retirez bagues et bracelets.
  • Surveillez la plaie pendant 48h, contactez le médecin en cas de symptômes persistants ou d’allergie
  • La mairie à votre service

    La Mairie à votre service
  • Espace famille

    Espace famille
  • Alerte SMS

En un clic...